libib

Menu
Feed

1.3.2. Ecologie


Tag List

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ#ALL
A
A
1 Available

Almanach d'un comte des sables suivi de quelques croquis

Aldo Leopold

2000    289 Pages    (Editions Flammarion)

[less]

B
B
1 Available

Biophilia Hypothesis, The

Stephen R. Kellert (Editor), Sara St. Antoine (Contribution by), Jared Diamond (Contribution by), Gordon Orians (Contribution by), Madhav Gadgil (Contribution by), Elizabeth Lawrence (Contribution by), Lynn Margulis (Contribution by), Richard Nelson (Contribution by), Edward O. Wilson (Editor), Scott McVay (Contribution by), Aaron Katcher (Contribution by), Cecilia McCarthy (Contribution by), Gregory Wilkins (Contribution by), Roger Ulrich (Contribution by), Paul Shepard (Contribution by)

1995    496 Pages    (Island Press)

"Biophilia" is the term coined by Edward O. Wilson to describe what he believes is humanity's innate affinity for the natural world. In his landmark book Biophilia, he examined how our tendency to focus on life and lifelike processes might be a biologically based need, integral to our development as individuals and as a species. That idea has caught the imagination of diverse thinkers.The Biophilia Hypothesisbrings together the views of some of the most creative scientists of our time, each [...]

"Biophilia" is the term coined by Edward O. Wilson to describe what he believes is humanity's innate affinity for the natural world. In his landmark book Biophilia, he examined how our tendency to focus on life and lifelike processes might be a biologically based need, integral to our development as individuals and as a species. That idea has caught the imagination of diverse thinkers.The Biophilia Hypothesisbrings together the views of some of the most creative scientists of our time, each attempting to amplify and refine the concept of biophilia. The variety of perspectives -- psychological, biological, cultural, symbolic, and aesthetic -- frame the theoretical issues by presenting empirical evidence that supports or refutes the hypothesis. Numerous examples illustrate the idea that biophilia and its converse, biophobia, have a genetic component: fear, and even full-blown phobias of snakes and spiders are quick to develop with very little negative reinforcement, while more threatening modern artifacts -- knives, guns, automobiles -- rarely elicit such a response people find trees that are climbable and have a broad, umbrella-like canopy more attractive than trees without these characteristics people would rather look at water, green vegetation, or flowers than built structures of glass and concrete The biophilia hypothesis, if substantiated, provides a powerful argument for the conservation of biological diversity. More important, it implies serious consequences for our well-being as society becomes further estranged from the natural world. Relentless environmental destruction could have a significant impact on our quality of life, not just materially but psychologically and even spiritually. [less]

C
C
1 Available

Ce à quoi nous tenons

Émilie HACHE

2011    252 Pages    (La Découverte)

[less]

1 Available

Comprendre l'agroécologie : Origines, principes et politiques

2016    156 Pages    (Charles Léopold Mayer)

[less]

D
D
1 Available

De la nécessité des ruines et autres sujets

John-Brikerhoff Jackson

2005    195 Pages    (Editions du Linteau)

[less]

1 Available

De l'univers clos au monde infini

Emilie Hache, Christophe Bonneuil, Dipesh Chakrabarty, Déborah Danowski, Giovanna Di Chiro, Pierre de Jouvancourt, Bruno Latour, Isabelle Stengers, Eduardo Viveiros de Castro

2014    368 Pages    (DEHORS)

Le geste de la modernité - viser la maîtrise non seulement de l'ensemble des formes naturelles mais également du monde comme totalité - est aujourd'hui invalidé par les conséquences qui en découlent, et que nous rassemblons sous le nom de changement climatique global . À cette transformation, à toutes les échelles, des conditions de vie sur Terre, appelée aujourd'hui Anthropocène , correspond un renouvellement de l'idée formulée depuis longtemps par les écologistes, selon laquelle [...]

Le geste de la modernité - viser la maîtrise non seulement de l'ensemble des formes naturelles mais également du monde comme totalité - est aujourd'hui invalidé par les conséquences qui en découlent, et que nous rassemblons sous le nom de changement climatique global . À cette transformation, à toutes les échelles, des conditions de vie sur Terre, appelée aujourd'hui Anthropocène , correspond un renouvellement de l'idée formulée depuis longtemps par les écologistes, selon laquelle nous sommes tenus par les limites de notre planète. Plutôt qu'à la multiplication des performances techniques que suppose une hypothétique conquête de l'espace, répétant sur un autre mode nos rêves de prédation, c'est à un retour sur Terre que la crise environnementale nous confronte; à une culture, aventureuse et responsable, des rapports à créer avec l'intrication infinie des êtres qui la peuplent. Cet ouvrage rassemble six essais, inédits en français, de philosophes, historien-ne-s, anthropologues et sociologues qui ont tou-te-s contribué ces dernières années à la prise en compte des enjeux écologiques dans les sciences humaines. [less]

1 Available

Des détritus, des déchets, de l'abject. Une philosophie écologique

Francois Dagognet

1998    230 Pages    (Empécheurs de penser rond)

[less]

1 Available

Design écosocial : Convivialités, pratiques situées & nouveaux communs

Ludovic Duhem, Kenneth Rabin, Laurent Bury (Traducteur), Collectif (Auteur)

2018    348 Pages    (It: éditions)

[less]

1 Available

Du bon usage de la nature : Pour une philosophie de l'environnement

Catherine Larrère, Raphaël Larrère

2009    355 Pages    (Flammarion)

[less]

1 Available

Du risque à la menace

Dominique Bourg

2013    252 Pages    (PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE - PUF)

[less]

E
E
1 Available

Ecologie politique : Cosmos, communautés, milieux

Emilie Hache, Collectif

2012    403 Pages    (Editions Amsterdam)

[less]

1 Available

Ecologiser l'homme : La nature du futur et le futur de la nature

2016    136 Pages    (Lemieux Editeur)

[less]

1 Available

Ecoumène: Introduction à l'étude des milieux humains

Augustin Berque

2016    446 Pages    (Belin)

[less]

1 Available

Enquête sur les modes d'existence : Une anthropologie des Modernes

Bruno Latour

2012    504 Pages    (La Découverte)

Au moment où notre univers est menacé de destruction, ce livre-monde voudrait dépasser les oppositions philosophiques binaires et le découpage de la réalité en " domaines " devenus inopérants et proposer un plurivers plutôt qu'un univers à partir de quinze " modes d'existence " aptes à rendre compte de la réalité. Le spectre de la modernisation hante la planète. On compare les sociétés en s'interrogeant sur les avancées ou sur les reculs de ce front apparemment irréversible de [...]

Au moment où notre univers est menacé de destruction, ce livre-monde voudrait dépasser les oppositions philosophiques binaires et le découpage de la réalité en " domaines " devenus inopérants et proposer un plurivers plutôt qu'un univers à partir de quinze " modes d'existence " aptes à rendre compte de la réalité.

Le spectre de la modernisation hante la planète. On compare les sociétés en s'interrogeant sur les avancées ou sur les reculs de ce front apparemment irréversible de modernisation. Or, chose étrange, on manque toujours d'une description anthropologique de ceux qui se désignent comme étant à l'origine de ce mouvement. Dans un précédent livre, Bruno Latour avait fait l'hypothèse que " nous n'avons jamais été modernes " : le développement des sciences et des techniques nous aurait entraînés dans une histoire d'attachements chaque jour plus intimes entre humains et non-humains. Une histoire tout à fait contraire de celle des Modernes s'émancipant toujours davantage de la nature.
Pour repérer les valeurs multiples et contradictoires auxquelles tiennent ceux qui se disent Modernes, il faut accepter qu'il y ait plusieurs régimes de vérité, plusieurs types de raison, plusieurs modes d'existence dont l'enquêteur doit dresser avec soin les conditions de félicité et d'infélicité. On peut alors revisiter le cœur de notre vie collective : les sciences, les techniques, mais aussi le droit, la religion, la politique et, bien sûr, l'économie, la plus étrange et la plus ethnocentrique des productions. Et se poser autrement ces questions : Que nous est-il donc arrivé ? De quoi pouvons-nous hériter ? Qu'avons-nous en propre ? L'enjeu n'est pas mince au moment où les crises écologiques obligent toutes les sociétés à repenser ce qu'elles ont en commun.
Pour avancer dans ces questions, l'auteur a mis au point un dispositif original qui s'appuie sur une enquête collective auquel le livre sert d'introduction, de rapport provisoire. Grâce à un environnement numérique monté tout exprès, les lecteurs pourront participer au recueil des expériences multiples repérées par l'enquête, avant de devenir coproducteurs des versions finales. C'est par cet exercice d'" humanités numériques " que l'auteur prétend renouveler, avec ses lecteurs, l'anthropologie philosophique des Modernes. [less]

1 Available

Environmental Psychology in Europe

Pol, Anthropos Institute Staff

1993    (Ashgate Publishing Company)

[less]

1 Available

Esthétique de l'environnement : Appréciation, connaissance et devoir (textes clefs)

Afeissa H.S., Lafolie Y. (sous la dir. de )

2015    368 Pages    (Librairie Philosophique J. Vrin)

De formation relativement recente, l'esthetique de l'environnement a emerge dans le champ philosophique anglo-saxon au croisement de l'esthetique analytique et de l'ethique environnementale. En rupture avec la domination sans partage du modele de l'esthetique des oeuvres d'art, elle a entrepris de mettre au centre de son attention les environnements naturels, en entendant par la non seulement les entites individuelles qui peuvent s'y trouver, mais aussi des ensembles plus vastes tels que des [...]

De formation relativement recente, l'esthetique de l'environnement a emerge dans le champ philosophique anglo-saxon au croisement de l'esthetique analytique et de l'ethique environnementale. En rupture avec la domination sans partage du modele de l'esthetique des oeuvres d'art, elle a entrepris de mettre au centre de son attention les environnements naturels, en entendant par la non seulement les entites individuelles qui peuvent s'y trouver, mais aussi des ensembles plus vastes tels que des paysages ou des ecosystemes, en s'efforcant de determiner a chaque fois l'objet propre et les modalites de l'appreciation esthetique. Elle s'est egalement efforcee de poser la question de savoir sous quelles conditions il est possible de nouer un lien entre l'appreciation esthetique de la nature et la determination des devoirs qui nous incombent a son egard. [less]

1 Available

Ethique et changement climatique

Philippe Bordeyne, Pierre Léna, Michael Oborne, Collectif

2009    204 Pages    (Editions le Pommier)

[less]

1 Available

Etres humains sur la terre

A. Berque

1996    216 Pages    (Gallimard)

[less]

F
F
1 Available

Face à Gaïa

Bruno Latour

2015    400 Pages    (La Découverte)

[less]

H
H
1 Available

Habiter en oiseau

Vinciane Despret, Stéphane Durand, Baptiste Morizot

2019    207 Pages    (Actes Sud)

Qu’est-ce que serait un territoire du point de vue des animaux ? Vinciane Despret mène l’enquête auprès des ornithologues. Car ce qui l’intéresse surtout, c’est d’observer la naissance et le développement de l’intérêt que les scientifiques portent aux oiseaux. Où l’on voit alors que, plus on étudie les oiseaux, plus les choses se compliquent. De nouvelles manières de faire territoire apparaissent, bien plus complexes que les ornithologues ne pouvaient l’imaginer. Et si [...]

Qu’est-ce que serait un territoire du point de vue des animaux ? Vinciane Despret mène l’enquête auprès des ornithologues. Car ce qui l’intéresse surtout, c’est d’observer la naissance et le développement de l’intérêt que les scientifiques portent aux oiseaux. Où l’on voit alors que, plus on étudie les oiseaux, plus les choses se compliquent. De nouvelles manières de faire territoire apparaissent, bien plus complexes que les ornithologues ne pouvaient l’imaginer. Et si ces manières n’étaient que du spectacle, des parades dont personne n’est vraiment dupe ? Et si ce n’était qu’un jeu, pour “faire semblant” ? Et si l’on prêtait attention au fait que les territoires sont toujours collés les uns aux autres ? Ne seraient-ils pas, alors, une façon pour les oiseaux de continuer à vivre ensemble en étant autrement organisés ? Sous la plume de Vinciane Despret, oiseaux et ornithologues deviennent intensément vivants et extrêmement attachants. À l’issue de ce livre, on ne devrait plus considérer la notion de territoire comme allant de soi. Et l’on n’entendra peut-être plus de la même façon les oiseaux chanter. [less]

1.3.2.68
1 Available

Histoire de l'habitat idéal : De l'Orient vers l'Occident

Augustin Berque

2016    392 Pages    (Editions du Félin)

[less]

J
J
1 Available

Je suis simplement ce que je suis

Henry David Thoreau

2013    216 Pages    (Le Livre de Poche)

[less]

L
L
1 Available

La Biosphère : Notre terre vivante

Jean-Paul Deléage

2001    128 Pages    (Gallimard)

[less]

1 Available

La fin du monde et de l'humanité

Hicham-Stéphane Afeissa

2014    400 Pages    (PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE - PUF)

[less]

1 Available

La Part inconstructible de la Terre. Critique du géo-constructivisme

Frederic Neyrat

2016    384 Pages    (Le Seuil)

La conquête de l’espace est terminée ? Non, une nouvelle planète est apparue : la Terre. Ce livre nous fait entrer dans le monde inquiétant des apprentis-sorciers et des puissants businessmen qui rêvent d’une Terre post-naturelle qu’on pourrait reconstruire et piloter grâce aux prouesses d’une ingénierie absolue. Frédéric Neyrat nous conduit au cœur de la pensée constructiviste qui domine aujourd’hui les sciences humaines et sociales, de Philippe Descola à Bruno Latour. Ce [...]

La conquête de l’espace est terminée ? Non, une nouvelle planète est apparue : la Terre. Ce livre nous fait entrer dans le monde inquiétant des apprentis-sorciers et des puissants businessmen qui rêvent d’une Terre post-naturelle qu’on pourrait reconstruire et piloter grâce aux prouesses d’une ingénierie absolue.
Frédéric Neyrat nous conduit au cœur de la pensée constructiviste qui domine aujourd’hui les sciences humaines et sociales, de Philippe Descola à Bruno Latour. Ce courant a abattu la césure nature-culture pour la remplacer par une nature hybride, toujours anthropisée et intégrée dans les réseaux technico-financiers. Et si, en déniant toute altérité à la nature, cette approche n’était que le prêt-à-penser du projet géo-constructiviste d’une Terre 2.0 ? Réinterrogeant le rapport nature-culture, et critiquant le mythe fusionnel de toute-puissance technologique, l’auteur propose alors une nouvelle philosophie de la nature et de la Terre : une écologie de la séparation, en prenant acte de ce qui n’est pas constructible dans la nature et en reconnaissant la Terre dans sa singularité. [less]

nouvelle acquisition
1 Available

La pensée écologique. Une anthologie

Dominique Bourg, Augustin Fragnière

2014    1088 Pages    (PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE - PUF)

[less]

1 Available

La réalisation de soi, Gandhi, Spinoza, le bouddhisme et l'écologie profonde

Arne Naess

2017    350 Pages    (Wildproject Editions)

C'est avec Næss que pour la première fois, l'écologie a été envisagée comme une philosophie au sens complet du terme. Cette anthologie rassemble des textes inédits en français, choisis pour leur dimension fondatrice et leur influence sur d'autres penseurs. Partant d'univers aussi variés que des pratiques religieuses orientales, l'action directe non-violente de Gandhi, et le système spinoziste, ces textes de Næss appellent à une action coopérative pour protéger la terre, [...]

C'est avec Næss que pour la première fois, l'écologie a été envisagée comme une philosophie au sens complet du terme. Cette anthologie rassemble des textes inédits en français, choisis pour leur dimension fondatrice et leur influence sur d'autres penseurs. Partant d'univers aussi variés que des pratiques religieuses orientales, l'action directe non-violente de Gandhi, et le système spinoziste, ces textes de Næss appellent à une action coopérative pour protéger la terre, encourageant individus et communautés à développer leurs propres écosophies . Ces écrits, marqués par l'enthousiasme caractéristique de Næss, son humour, sa fascination spirituelle pour la nature, ouvrent de nouveaux horizons et permettent d'éclairer les influences théoriques et pratiques de l'écologie profonde. L'anthologie essentielle d'un penseur incontournable de l'écologie. [less]

nouvelle acquisition
1 Available

La vie des plantes : Une métaphysique du mélange

Emanuele Coccia

2016    191 Pages    (Rivages)

[less]

1 Available

Le désir de catastrophe

Henri-Pierre Jeudy

2010    190 Pages    (Circé)

Impossible de rêver le futur, le seul futur est celui de l'expectative d'un désastre. Le nouveau moralisme ambiant est fondé sur une constante anticipation du pire. Il est stimulé par des injonctions normatives, déclarées pour le Bien de tous. La polyvalence des menaces entretient un état d'alerte grandissant. Se développe alors une " éthique des responsabilités " fondée sur une heuristique de la peur. C'est parce qu'on a peur, qu'on doit être éco-responsable. À l'encontre de l' [...]

Impossible de rêver le futur, le seul futur est celui de l'expectative d'un désastre. Le nouveau moralisme ambiant est fondé sur une constante anticipation du pire. Il est stimulé par des injonctions normatives, déclarées pour le Bien de tous. La polyvalence des menaces entretient un état d'alerte grandissant. Se développe alors une " éthique des responsabilités " fondée sur une heuristique de la peur. C'est parce qu'on a peur, qu'on doit être éco-responsable. À l'encontre de l'obsession trop individuelle de la sécurité dans la vie quotidienne, le discours écologique se veut avant tout communautaire. Il fait consensus parce qu'il s'évertue à poser les problèmes de l'avenir à une échelle planétaire et qu'en ce sens, il s'oppose à l'individualisme contemporain. C'est là sa puissance: il fait glisser la peur individuelle dans une peur globale. A l'organisation de la protection qui entraîne un repli sur soi, il oppose l'idéalisme d'une perspective communautaire et crée l'apparence d'une alternative idéologique en rassemblant toutes les aspirations à un contre-pouvoir. Mais on ne reconnaîtra jamais que notre imaginaire est de plus en plus habité par ce " désir de catastrophe " qui demeure inavouable. [less]

nouvelle acquisition
1 Available

Le monde qui émerge : Les alternatives qui peuvent tout changer

Christophe Aguiton, Geneviève Azam, Elizabeth Peredo, Pablo Solón

2017    160 Pages    (Liens qui libèrent (Les))

[less]

1 Available

Le pari de la décroissance

Serge Latouche

2010    320 Pages    (Fayard/Pluriel)

[less]

1 Available

Le voile d'Isis: Essai sur l'histoire de l'idée de Nature

Pierre Hadot

2008    528 Pages    (Folio)

[less]

1 Available

L'écologie sociale : Penser la liberté au-delà de l'humain

Murray Bookchin, Marin Schaffner

Tout un versant des travaux de Murray Bookchin s’est attaché à théoriser les différents aspects d’une organisation politique communaliste – une démocratie directe locale et confédérée –, qu’il appelle dès 1972 le « municipalisme libertaire ». Aux origines de ce projet politique, pour lequel il est reconnu, on trouve de nombreux textes relatifs à l’écologie et à la philosophie environnementale, qui font l’objet de ce recueil. Ces testes, principalement issus d’ [...]

Tout un versant des travaux de Murray Bookchin s’est attaché à théoriser les différents aspects d’une organisation politique communaliste – une démocratie directe locale et confédérée –, qu’il appelle dès 1972 le « municipalisme libertaire ». Aux origines de ce projet politique, pour lequel il est reconnu, on trouve de nombreux textes relatifs à l’écologie et à la philosophie environnementale, qui font l’objet de ce recueil. Ces testes, principalement issus d’Ecology of freedom (1982) et de The Philosophy of social ecology (1990), ont cherché à établir une critique des relations des sociétés humaines avec leur environnement. Ce projet implique une archéologie de la domination, l’élaboration d’une philosophie de la nature, l’exploration des conditions et des formes de la liberté, des réflexions sur une technologie au service de la vie, une décolonisation des imaginaires, etc. Cette anthologie permet de revisiter ce vaste travail de rapprochement entre conceptions écologistes et émancipation collective ― le tout porté par une intuition d’une inaltérable sagacité : celle qu’aucun des problèmes écologiques que nous affrontons aujourd’hui ne pourra être véritablement résolu sans un changement social profond. [less]

1.3.2.69
1 Available

L'environnement

Jean-Marc Besse, Collectif, Isabelle Roussel

2000    240 Pages    (Editions L'Harmattan)

[less]

1 Available

Les forêts du Maine

Henry David Thoreau

2012    216 Pages    (Rivages)

[less]

1 Available

Les Philosophies de l'environnement

Catherine Larrère

1997    128 Pages    (Presses Universitaires de France - PUF)

"La réflexion morale s'est donné un nouvel objet : l'environnement. Aux débuts des années 70, le besoin d'une éthique environnementale a été formulé et tout un débat s'est développé sur ces problèmes : différentes tendances philosophiques s'y sont exprimées, des questions critiques ont été déterminées. L'éthique environnementale existe, comme une réflexion philosophique qui a su associer les questions morales classiques et les problèmes contemporains qui font de la nature l' [...]

"La réflexion morale s'est donné un nouvel objet : l'environnement. Aux débuts des années 70, le besoin d'une éthique environnementale a été formulé et tout un débat s'est développé sur ces problèmes : différentes tendances philosophiques s'y sont exprimées, des questions critiques ont été déterminées. L'éthique environnementale existe, comme une réflexion philosophique qui a su associer les questions morales classiques et les problèmes contemporains qui font de la nature l'objet d'un débat philosophique.Ce débat affecte plus particulièrement la communauté de langue anglaise : la crise environnementale y a été entendue comme une incitation à redéfinir les rapports de l'homme et de la nature, à ne plus voir dans celle-ci un simple réservoir de ressources, à remettre en question l'anthropocentrisme moral, à développer, donc, une nouvelle éthique. Ce livre a pour objet de présenter les principaux thèmes débattus : la question de la valeur intrinsèque, celle du bien-être animal, la conception de la communauté, celle de la wilderness, le problème du pluralisme moral."4ème de couverture [less]

nouvelle acquisition
 

Feed

@gerphau
FORNEY (https://bibliotheques-specialisees.paris.fr) bibliothèque municipale spécialisée Beaux-Arts / Arts Décoratifs / Architecture
@gerphau
ARCHIRES (https://www.archires.archi.fr) catalogue des bibliothèques des Ecoles d'Architecture et des laboratoires
@gerphau
BPI (http://catalogue.bpi.fr/) le catalogue de la Bibliothèque Publique d'Information (Beaubourg) - beau fond Art/Architecture/Urbanisme
@gerphau
SUDOC (http://www.sudoc.abes.fr) le catalogue des bibliothèques universitaires de France
@gerphau
le classement du catalogue est thématique : Philosophie = 1 / Arch.-Urb. = 2 / Publications du GERPHAU = 3
loading
Powered by Libib